Pianos Magne
Pianos Magne

Accueil > Les nouvelles > Restauration d’un Steinway O de 1911

Restauration d’un Steinway O de 1911

mercredi 13 janvier 2021, par Grégoire Magne
mis à jour jeudi 23 septembre 2021

autres restaurations de Steinway modèle O :
Restauration d’un Steinway O de 1902 (en 2021)
Restauration d’un Steinway O de 1906 (en 2019)

Ce Steinway quart de queue modèle O 180 de 1911 est restauré à l’atelier à la suite de sa vente.

Le placage du meuble, en palissandre frisé, ayant subi plusieurs chocs, va être restauré par un ébéniste ; à l’atelier, le clavier et la mécanique seront intégralement remis en état, et l’intervention concernera également la structure.

Dans un premier temps, cordes, chevilles et cadre ont été déposés.

C’est un exemplaire particulièrement prometteur, qui avait conservé, avant restauration, une belle dynamique, malgré des cordes très anciennes et oxydées.

Avant toute intervention sur le clavier, un nettoyage s’impose.
Le châssis est signé et daté.

Décrassage, désoxydation des pointes de balancier et d’enfoncement.
Remise en place des touches du clavier, après nettoyage et révision.

Révision des marteaux :

  • nettoyage des manches et olives
  • retrait des rouleaux qui vont être remplacés
  • préparation de garnitures pour les rails support

Chevalets :

  • nettoyage et révision des pivots
  • retrait des feutres de repos des marteaux, usés
  • retrait des feutres de repos des bâtons d’échappement, tassés de manière irrégulière

Les bascules d’étouffoirs et la barre de forte sont également révisés et nettoyés.

Collage des nouveaux rouleaux des marteaux

Mise en place et collage des nouveaux feutres de repos des bâtons d’échappement.

Remplacement des feutres d’appui des marteaux.

L’ébéniste a terminé son travail de restauration du meuble. Le palissandre a retrouvé sa teinte originelle, et le placage a été partiellement refait.

La restauration de la partie harmonique peut maintenant être menée.

Ponçage et raclage de l’ancien vernis, avant passe d’un vernis neuf.

Pour la réparation de fentes naissantes, trois flipots ont été nécessaires.
La table a été poncée de manière à conserver les inscriptions et médailles Steinway d’origine, à la demande du nouveau propriétaire du piano.
Une première passe de vernis a été faite.

Après application d’une nouvelle dorure, le cadre est préparé avant sa remise en place dans le piano.

Remise en état de la sous-face du piano :
 vernis de la table d’harmonie
 peinture du barrage et de la ceinture
Puis repose du cadre, avant la remise en cordes.

Mise en cordes terminée.

Il reste à mettre le piano au ton, l’accorder plusieurs fois, régler la mécanique, harmoniser…

Dressage du clavier, avant réglage de la mécanique.

La remise en place de la mécanique dans le piano permet de faire les séries de tensions des cordes nécessaires à sa stabilisation.

Une série de petites révisions et réparations est faite sur le clavier.
Les garnitures de mortaises sont en bon état, mais une petite quantité avaient un casimir insuffisamment épais, et ont été remplacées ;

Quelques revêtements d’ivoire ébréchés ont été refaits ; ci-dessous, avant finitions de la partie frontale.

Défauchage des marteaux : cette opération permet de régler un déplacement parfaitement vertical de chaque marteau.
Enfin, les garnitures des galeries d’étouffoirs sont remplacées.

Le réglage du bloc mécanique, clavier étant révisé et dressé, est maintenant possible.
Puis, après re-garnissage de la galerie d’étouffoirs et révision des bascules, mécanique réglée, les étouffoirs sont remis en place.

Révision de la lyre, avant remise en place et réglages.

Piano réglé, il reste à harmoniser, par piquage et ponçage.

Après encore deux accords, le piano sera stable, et pourra être livré à son nouveau propriétaire.

Prêt pour la livraison !


Voir en ligne : Steinway modèle O 180 de 1911