Pianos Magne
Pianos Magne

La Culture au service du Piano depuis 1854

Accueil > Pianos Magne > Grégoire Magne

Grégoire Magne

accordeur de pianos, technicien restaurateur de pianos à Versailles

samedi 1er septembre 2018, par pianosmagne
mis à jour mercredi 24 octobre 2018

Grégoire MagneIMG/jpg/gregoire-magne.jpg Gregoire magne

Grégoire MagneIMG/jpg/gregoire_magne_portrait.jpg Gregoire magne portraitEn 1995, Grégoire Magne commence sa formation avec son père Daniel Magne, illustre technicien en son temps, qui se charge de lui transmettre à l’époque tout le savoir technique nécessaire pour devenir un technicien expérimenté.

En 1998, Daniel Magne décède brutalement et Grégoire Magne reprend la direction de l’entreprise familiale fondée en 1854 par André Magne.

De 1998 à 2009, Grégoire Magne assure l’entretien technique de plusieurs centaines de concerts organisés au sein du célèbre magasin de la rue Charlot à Paris.

Dans ce même espace, il contribuera, avec sa mère et toute l’équipe, au développement commercial des marques de prestige Steingraeber et Bösenforfer dont les Pianos Magne resteront distributeurs exclusifs jusqu’en 2009.

Suite au décès de son père, Grégoire Magne a complété sa formation en effectuant des stages techniques dans les usines les plus prestigieuses (Bösendorfer, Steingraeber, Mason and Hamlin, etc), ainsi que dans les ateliers Desfougères à Paris (refeutrage marteaux).

Grégoire Magne a longtemps travaillé pour le Festival Chopin à Paris et a collaboré avec des pianistes et artistes de renom pour des préparations de concert et enregistrements. (Cyprien Katsaris, Abdel Rahman El Bacha, Oscar Petterson, Randy Weston, etc.)

En 2009, la situation défavorable du marché cumulée à des charges financières d’envergure amènent Grégoire Magne à procéder à la fermeture de Pianos Magne SA, structure juridique inadaptée au vu des circonstances du marché.

Entre 2009 et 2014, Grégoire Magne travaille comme technico-commercial au sein des Pianos Nebout.

En décembre 2015, Grégoire Magne ressuscite les « Pianos Magne » dans un atelier/magasin au fond d’une belle cour historique à Versailles.