Pianos Magne
Pianos Magne

Accueil > Mots-clés > pianos (marques)/Pleyel

pianos Pleyel

mise à jour vendredi 22 mars 2019

Pleyel était un fabricant de pianos, de clavecins et de harpes français, fondé à Paris en 1807.

Faisant partie des entreprises qui ont activement contribué à l’invention du piano contemporain, Pleyel est un facteur de premier plan dans les trois premières décennies du XXe siècle. Pourtant, après l’ouverture de la salle Pleyel à Paris en 1927, et dès la crise de 1929, Pleyel se retrouve en grande difficulté financière, et la production chute malgré la réputation de ses pianos phares, le droit modèle P, le quart de queue modèle F, le mythique demi-queue modèle 3 puis modèle C, et le grand concert 278, modèle 1 puis modèle AL.

L’entreprise a fusionné avec les fabricants Érard et Gaveau en 1961, les pianos des trois marques étant désormais fabriqués sur le seul site de production historique de Gaveau à Fontenay-sous-Bois. Démantelée, l’usine historique de Saint-Denis fait place à la Tour Pleyel.
L’ensemble de la gamme Pleyel reste fabriqué en très petite quantité, jusqu’à l’arrêt de la production en 1971.

Depuis, des pianos portant cette marque ont été produits par divers fabricants en Allemagne (Schimmel) et en France (anciens pianos Rameau), et n’ont rien de commun avec les pianos Pleyel d’avant 1971.
Le registre de fabrication de Pleyel indique le transfert de la production à Schimmel à partir du numéro de série 211300, et la dernière date portée au registre est juillet 1971.

Des pianos Pleyel d’occasion restaurés sont régulièrement proposés à la vente par Pianos Magne.